Rexel Expo 2022 « Innover pour durer » : les innovations du monde de l’énergie au service d’une planète durable

 

Les acteurs du monde de l’énergie se retrouvent du 20 au 24 juin 2022 au Parc des Expositions de Paris à l’occasion de l’édition 2022 du salon Rexel Expo, organisé par Rexel France. Evénement majeur et incontournable pour les professionnels de ce secteur, cette édition du salon réunit plus de 200 fabricants partenaires et des experts Rexel. Face à l’urgence climatique et aux enjeux du développement durable, Rexel et ses partenaires présentent les dernières innovations en matière d’efficacité énergétique, de mobilité électrique, de bâtiments intelligents ou encore de solutions connectées, destinées aux marchés résidentiel, tertiaire et industriel. Les exposants démontrent leur capacité à innover et à relever les défis énergétiques des années à venir. Au-delà du slogan, « Innover pour durer » relève d’un impératif de développement éco-responsable, véritable fil d’ariane de cette édition 2022 du salon et de la stratégie de la filiale française de Rexel.

Des partenaires nombreux, divers et engagés

Si le salon Rexel Expo représente un événement incontournable du monde de l’énergie, c’est qu’il rassemble des industriels et des professionnels aux profils et aux parcours variés, animés par une conviction commune : l’énergie aborde une nouvelle ère. L’entrée de plain-pied dans une économie numérique qui a pour ambition de décarboner son fonctionnement impose un bouleversement des modes de production comme des usages énergétiques. Dans ce mouvement, les multinationales cohabitent avec des PME et TPE spécialisées reconnues pour l’excellence de leurs produits et leur engagement en faveur d’une planète plus verte. Rexel Expo donne à voir ce vivier d’entreprises qui participe collectivement à la mutation de la filière.

Un salon placé sous le signe de l’innovation

Pour une meilleure appréhension de cette richesse, Rexel Expo 2022 a également fait le choix de l’innovation dans son organisation en proposant des démonstrations et des animations favorisant une participation plus pédagogique, interactive, voire immersive. Un showroom digital permet en effet de s’immerger dans les nouvelles solutions autour de l’énergie. Une expérience originale qui est complétée de stands thématiques présentant les toutes dernières innovations de Rexel et de ses partenaires, sans oublier les conférences sur les marchés porteurs animées par des experts de premier plan. Enfin des « parcours types » par métiers et par thématiques ont été proposés sur le site web de Rexel Expo 2022 pour guider les visiteurs et s’assurer qu’ils ne manqueront rien de cet événement riche et dense.

Rencontres et débats pour nourrir

Ce salon professionnel permet aussi, en déambulant dans ses allées, de débattre, d’échanger, de s’informer auprès de ses partenaires ou d’experts aux compétences variées. Rexel Expo reste très attaché à ce dialogue spontané et convivial qui permet un enrichissement mutuel, favorise les regards croisés, fait naître aussi des idées de développement technique ou commercial et s’avère un facteur d’innovations. La qualité, la diversité et le nombre des participants donnent à ces échanges une transversalité sectorielle qui en fait un événement irremplaçable. En donnant la parole à des experts, le Blog Rexel permet de découvrir et de décrypter tout au long de la semaine de Rexel Expo les thématiques majeurs exposés et les innovations à ne surtout pas manquer. Rexel Expo ouvre une passionnante fenêtre sur le monde de l’énergie de demain que chaque professionnel contribue par sa présence à façonner avec le soutien et les conseils des équipes de Rexel.

Un salon placé sous le signe de l’innovation

A l’occasion de Rexel Expo, Rexel France dévoile de nouveaux services et présente ses projets. Ils sont nombreux et incarnent une culture de l’innovation mise au service de ses clients. Décryptage avec Julien Neuschwander, Directeur Innovation et Services de Rexel France.

Quelles sont les nouveautés de Rexel Expo depuis la dernière édition en 2019 ?

Comme en 2019, Rexel est au cœur du salon mais avec une présence renforcée. L’allée centrale conduit au centre du salon où l’on retrouve les quatre stands marchés avec la présentation des solutions et services Rexel. Ensuite, le visiteur est conduit vers les stands des fabricants partenaires de Rexel. Toute notre offre, mais aussi celle de nos partenaires, est ainsi mise en valeur. Par ailleurs, cette édition 2022 réduit son empreinte carbone en recourant à des matériaux recyclés pour les stands et en portant une attention marquée au traitement des déchets.

Quelles sont les grandes thématiques du salon ?

Quatre grandes thématiques sont déclinées au travers des stands :

  • Le digital, et particulièrement notre webshop dans sa déclinaison 2025, qui est un axe fort de notre relation client. Il permet en effet de personnaliser l’expérience client et d’intégrer l’expertise métier à nos outils digitaux via des communautés d’experts.
  • Les services, avec des solutions packagées associées à nos produits sur l’ensemble des marchés et expertises pour répondre aux besoins de nos clients. Nous leur ouvrons ainsi de nouveaux marchés, les accompagnons pour gagner du temps dans leur activité quotidienne et les aidons à proposer plus de services à leurs clients.
  • Les nouvelles énergies, qu’il s’agisse des Infrastructures de Recharge des Véhicules Electriques (IRVE), du photovoltaïque ou encore des solutions d’optimisation de l’énergie à travers le smart building.
  • Enfin le développement durable, que l’on traite sous plusieurs angles. Il y a bien sûr les efforts que nous menons en interne pour réduire l’impact environnemental de nos opérations, mais aussi tous les services et produits que nous mettons à la disposition de nos clients pour décarboner leur activité. A ce titre, le Carbon Tracker, qui permet de mesurer les rejets de CO2, constitue un outil emblématique de nos engagements en la matière.

A quoi peuvent s’attendre les participants du salon ?

Nous allons montrer aux visiteurs les produits et services tout juste disponibles mais aussi les projets en cours. Nous présentons des nouveautés en matière de logiciels avec une nouvelle version d’Esabora qui intègre des configurateurs, bénéficie d’un nouveau design et s’ouvre sur le catalogue Tarifeo. Nous commercialisons également lors du salon la version 3 de la box Energeasy Connect, solution de pilotage d’installations connectées proposée par Rexel, multi-protocole et open source pour connecter les différents équipements de la maison, en apportant une réelle simplification à l’installation et l’usage. Nous lançons aussi parallèlement, sur les services, la version payante d’EConnect PRO qui permet aux professionnels de superviser et de maintenir leurs parcs d’installations connectées.

Quels sont les projets mis en avant au cours de la semaine ?

Côté projets, on retrouve le webshop 2025, présenté à travers 4 thématiques : sa personnalisation pour qu’il devienne un outil adapté et configuré pour chacun de nos clients ; l’expérience client, avec la préoccupation de rendre leur travail plus simple, notamment grâce à un plan d’offre adapté à leurs besoins ; nous avons aussi un focus sur l’intégration des services ; et enfin, des indicateurs sur l’empreinte carbone de nos produits et sur celle induite par l’activité de nos clients avec Rexel.

Autre animation intéressante, le Showroom digital : ce showroom virtuel en réalité augmentée est une nouvelle façon pour nos clients de choisir leurs produits, qu’ils pourront acquérir dans la pièce où il sera installé.

La reconnaissance de tableau électrique est aussi un projet innovant et impressionnant. Sur la base d’une photo du tableau prise chez le client, le professionnel peut identifier tous les éléments qui le composent, visualiser les composants à intégrer pour sa mise aux normes et passer directement sa commande. A la clé, plus d’efficacité et donc un gain de temps important.

Je ne serais pas complet sans citer l’assistance vidéo expert qui offre la mise en relation d’un client avec un expert Rexel en cas de problème technique sur le terrain.

Dans le même esprit, mais de façon plus communautaire et totalement gratuite, nous avons créé SoWatt, une plateforme en ligne pour les artisans de l’électricité et du génie climatique qui les accompagne au quotidien.

Sur l’ensemble de ces innovations, nous avançons en co-construction avec nos clients, ce qui nous permet de nous assurer que les solutions que nous proposons répondent bien à leurs besoins.

Qu’est-ce que veut dire pour Rexel « Innover pour durer » ?

Nous souhaitons faire comprendre par là qu’en se saisissant des innovations proposées par Rexel, les professionnels qui nous font confiance entrent aussi dans le monde de l’énergie de demain. Nous avons l’ambition de les accompagner sur l’ensemble des nouveaux marchés, de simplifier leur quotidien, de les sensibiliser à de nouveaux services qu’ils pourront proposer à leurs clients grâce à des formations et à des kits packagés. Je pense, par exemple, à l’optimisation énergétique et au photovoltaïque. Nous souhaitons permettre à nos clients de développer leur activité. Durer renvoie aussi, bien sûr, au mot « durable ». Notre offre de services vise en effet à les aider à limiter leur impact environnemental. Nous vivons tous sur la même planète et il nous appartient, chacun à notre niveau, de contribuer à sa préservation.

Mobilité électrique et énergies renouvelables : de forts leviers de croissance pour Rexel

La mobilité électrique comme les énergies renouvelables sont des marchés en forte croissance. Pour aider ses clients à développer leur activité sur ces segments à forte valeur ajoutée, Rexel propose de nouveaux services dédiés. Analyse avec Julien Neuschwander, Directeur Innovation et Services de Rexel France.

Quel est le rôle de Rexel vis-à-vis de ses clients en matière de promotion de solutions liées à la mobilité électrique et aux énergies renouvelables ?

Nous jouons un rôle d’information et de sensibilisation. Sur le stand dédié à ces solutions, les nouvelles réglementations sont détaillées, qu’elles concernent la mobilité électrique, les énergies renouvelables, le stockage de l’énergie et le photovoltaïque, ou encore le bâtiment avec le Décret tertiaire[1] et les solutions pour optimiser et piloter les consommations d’énergie du bâtiment. Pour se conformer à ces nouvelles normes, nous proposons à nos clients des gammes de produits toujours plus larges, mais aussi des services et solutions packagés, clé en main, pour en faciliter l’appropriation.

Pourquoi avoir fait l’acquisition de Freshmile ?

La société Freshmile a été rachetée en mars 2021 et est devenue une filiale de Rexel. Il s’agit d’un des leaders des services autour de la mobilité électrique. Ses clients sont professionnels, notamment les propriétaires de bornes de recharge, mais également des particuliers qui ont besoin de se déplacer facilement avec leur véhicule électrique. Freshmile simplifie également la gestion des flottes de véhicules électriques d’entreprises avec une offre différenciante car elle leur propose une solution globale. C’est aujourd’hui tout ce qu’il est possible de faire de mieux dans ce domaine. Saint Gobain, Leclerc et Morbihan Energie en ont d’ailleurs témoigné sur le salon.

Cette acquisition a-t-elle accéléré la montée en puissance de Rexel sur le marché de la mobilité électrique ?

Aujourd’hui, Freshmile gère 15 000 bornes de recharge en direct en France, soit environ 20 % des bornes de recharge accessibles au public sur le territoire national. Les équipes Freshmile assurent la maintenance à distance, et peuvent faire intervenir, si nécessaire, le professionnel qui a réalisé l’installation.

Freshmile donne aussi l’accès à plus de 150 000 points de charge en Europe. Rexel peut donc désormais assurer la fourniture de l’intégralité du matériel électrique nécessaire à l’installation et à la maintenance d’une Infrastructure de Recharge de Véhicules Electriques (IRVE) ainsi que les prestations de service associées, sur un marché qui double quasiment tous les ans. Là comme ailleurs, nous ne prenons pas la place des installateurs de l’IRVE. Au contraire, nous les accompagnons, nous leur proposons un panel d’offres de formations certifiantes, pour leur permettre d’accéder à ce nouveau marché en plein essor.

Ce modèle vaut-il dans d’autres secteurs d’activité ?

Oui, c’est notamment vrai dans l’énergie renouvelable et la consommation énergétique des bâtiments. Nous délivrons des solutions actives d’optimisation de la consommation d’énergie des bâtiments pour se conformer à la réglementation, qui impose de mettre en place des plans d’action. Cela nous offre l’opportunité de proposer une nouvelle gamme de produits mais aussi de services, en collaboration avec le bureau d’études Inoveha. Cette activité va de pair avec celle concernant les énergies renouvelables, qui permet également de réduire l’empreinte environnementale des bâtiments. Qu’il s’agisse de mobilité électrique ou d’efficacité énergétique, nous centrons aujourd’hui notre activité autour des services.

Comment ses solutions sont-elles reçues par vos clients ?

Certains de nos clients hésitent à franchir le cap. Nous les incitons à saisir les opportunités que recèlent ces nouveaux marchés en les aidant à renforcer leurs compétences et en leur proposant les bons outils pour accéder à ces marchés, notamment en les rendant accessibles à tous nos clients et pas seulement aux grands installateurs. Le durcissement de la réglementation et la hausse des prix de l’énergie contribuent à renforcer l’intérêt de nos clients à qui nous sommes en mesure d’apporter l’aide qu’il faut pour qu’ils sautent le pas.

Le marché du smart building fait sa révolution

La lutte contre le réchauffement climatique ne peut se faire sans la mobilisation du secteur du bâtiment. Ce dernier est en effet à l’origine de 18% des émissions de gaz à effet de serre en France selon le Citepa[1]. Sa décarbonisation suppose un effort sur lisolation, mais aussi des solutions de régulation de la température et de production énergétique. Entretien avec François Jouffrault, Responsable de projets expert de Rexel France.

Comment définiriez-vous le marché du smart building ?

Il s’agit d’un marché en pleine mutation. Historiquement, le smart building évoque un grand bâtiment communiquant, qui assure grâce à des logiciels de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) la supervision de ses charges et éventuellement communique des informations à l’extérieur. Aujourd’hui, les solutions de smart building s’ouvrent aux technologies de l’information et concernent de plus petites unités pour proposer de nouveaux services, notamment liés à la performance environnementale. C’est un marché qui voit naître une multitude d’entreprises innovantes et agiles susceptibles de proposer des solutions performantes mais standardisées, donc beaucoup plus accessibles que les gros logiciels traditionnels de GTB.

Comment Rexel se positionne-t-il sur le marché du smart building et des services d’efficacité énergétique associés ?

Rexel, dans sa démarche d’entreprise éco-responsable, se positionne fortement autour de la transition énergétique. Il faut souligner que la réglementation nous aide et pousse nos clients à s’adapter : le Décret tertiaire[2], pris en application de la loi Elan, impose des objectifs ambitieux aux bâtiments du secteur tertiaire d’une surface au sol supérieure à 1 000 m² : ils devront en effet réduire de 40 % leur consommation énergétique d’ici 2030, 50 % d’ici 2040 pour finalement parvenir à 60 % en 2050.  Pour calculer ces économies, ils pourront notamment s’appuyer sur un système de pilotage des bâtiments ou plus simplement de pilotage de l’éclairage ou de la régulation de chauffage et de climatisation mais aussi sur de la production d’énergie locale comme le photovoltaïque.

Avez-vous mis en place une offre dans ce cadre ?

Nous proposons effectivement un service d’accompagnement pour l’optimisation et le pilotage énergétique des bâtiments baptisé « OPEN ». Ce service a pour ambition de répondre à une question centrale : comment faire pour consommer mieux et moins ? Notre offre se décompose en trois niveaux : il s’agit d’abord d’un accompagnement juridico-technique pour rentrer dans les couches administratives du décret, définir le périmètre éligible et déterminer quelles informations seront à transmettre. Au niveau supérieur de notre proposition, nous plaçons le monitoring et l’analyse des consommations ; en fait nous réalisons un véritable audit des bâtiments pour trouver les gisements d’économie d’énergie. Puis, dans un troisième temps, nous commercialisons des équipements performants, que ce soient des systèmes de pilotage automatique du bâtiment ou plus simplement de relampage pour déployer un parc d’éclairage moins gourmand en consommation énergétique. Il peut aussi s’agir de développer les énergies renouvelables avec notamment le photovoltaïque dont le gisement reste important sur les bâtiments du tertiaire.

Subissez-vous des problèmes de disponibilité des produits ?

Il y a des tensions sur certains équipements, comme les panneaux photovoltaïques, les onduleurs, les systèmes de pilotages et bien d’autres. Mais nous bénéficions d’un service achat qui sait anticiper les commandes et d’un système logistique performants pour pallier ces problèmes. Grâce à un système d’achats groupés, nous permettons à nos clients d’obtenir des conditions financières favorables. Enfin, nous travaillons avec plusieurs fabricants pour optimiser la disponibilité des produits. Nos clients savent qu’ils trouveront avec l’aide de Rexel les produits dont ils ont besoin.

Quels sont les partenaires de Rexel dans le smart building ?

Ce sont bien entendu les fabricants historiques de matériel électrique, mais également les éditeurs de logiciel et les bureaux d’étude. Nous avons ainsi une collaboration avec Enoptea qui dispose d’un logiciel de management de l’efficacité énergétique. Nous travaillons aussi avec Inoveha, un bureau d’études interne à Rexel, et beaucoup de bureaux d’études partenaires partout en France pour les audits énergétiques. Il ne faut pas oublier dans cette liste les installateurs. Nous devons travailler en partenariat avec eux. Quand c’est nécessaire, nous les sensibilisons aux évolutions réglementaires et techniques à l’aide de packages marketing. Ils deviennent ainsi des relais vers le client final. Le monde du smart building abandonne son fonctionnement en silos, il nous faut donc travailler en favorisant les passerelles entre les différents acteurs et proposer des solutions qui apportent des économies d’échelle. Par exemple, il est inutile que chaque installateur développe sa solution logicielle, avec les investissements que cela représente et la lourdeur de la maintenance à assurer. Nous offrons ainsi des solutions packagées, aux coûts maitrisés, avec des formations pertinentes.

Votre rôle est-il appelé à évoluer dans les années à venir ?

Il faut se rendre compte qu’aujourd’hui c’est le service qui fait le marché. En d’autres termes, nous devons proposer des services, et en fonction de ces services, nous vendrons l’équipement nécessaire à leur bonne exécution. Cette mutation s’opère dans un contexte dans lequel la réduction de la dépense énergétique restera une priorité pour les années à venir et les technologies seront en évolution permanente. Dans un tel marché, l’expertise de Rexel en fait un acteur de premier ordre sur le smart building et plus seulement un simple distributeur. Nous devons assurer une veille permanente pour rester informés des innovations, réunir les professionnels compétents, mener les audits et établir les préconisations pertinentes puis être en mesure de vendre les équipements nécessaires. Notre rôle est plus que jamais d’accompagner nos clients sur ces marchés innovants.

Rexel innove avec ses services « zéro carbone »

Pleinement engagé dans la transition énergétique, Rexel propose à ses clients des solutions zéro carbone qui réduisent leur impact environnemental tout en offrant des services à forte valeur ajoutée. Entretien avec Benoit Ribault, Responsable Projets Innovation & Services de Rexel France.

Pourquoi le groupe Rexel s’engage-t-il à proposer des produits et services toujours plus innovants et responsables à ses clients ?

Plusieurs facteurs guident notre réflexion et notre offre. Il y a d’abord l’évolution de la ville : la réduction de la place accordée à la voiture, le verdissement des espaces, l’instauration de zones à faible émission : tout ceci restreint considérablement la capacité de nos clients à se déplacer. En moyenne, un artisan passe 15 heures de sa semaine dans sa voiture. C’est non seulement très long, mais aussi coûteux. Donc Rexel prend le relai et vient au plus près du chantier, pour les professionnels. Notre volonté : offrir le bon niveau de service au bon moment. Par ailleurs, Rexel est engagé dans une démarche éco-responsable et s’engage à réduire l’impact carbone de ses activités, mais aussi celle de ses fournisseurs et clients. Permettre à ces derniers de réduire leur impact environnemental correspond donc pleinement à notre stratégie.

Quels sont les services zéro carbone proposés par Rexel ?

Plusieurs services sont d’ores et déjà opérationnels, d’autres en phase de test. Nous avons déployé le service « Rexel Express » à Paris et Lyon. Depuis le site web de Rexel, mais aussi en agence ou par téléphone, le client commande son matériel et le reçoit en moins de 2 heures sur son chantier, ou s’il préfère, peut venir le retirer en agence ou dans les « Rexel Box », disponibles dans les parkings Indigo partenaires en Île-de-France. Le client reçoit une notification de sa livraison qu’il peut suivre en temps réel. Fin 2022, 5 villes complémentaires devraient pouvoir bénéficier de ce service, mais notre ambition à terme est de descendre à des mailles urbaines de 50 à 100 000 habitants. Si aujourd’hui la livraison du dernier kilomètre est assurée à 60 % par des véhicules propres, notre objectif est de parvenir d’ici 2023 à assurer des livraisons en 100 % décarboné, ce qui représentera une réduction des émissions de gaz à effet de serre de plus 50 %.

Nous avons aussi lancé « Mon chauffe-eau express » dans le même esprit. Ceci permet au professionnel de gagner du temps et d’économiser des déplacements sources de pollution. Le plombier est chez son client, il établit son diagnostic, commande son chauffe-eau chez Rexel, et la livraison se fait à vélo électrique avec remorque ; quant au vieux chauffe-eau, il est récupéré pour assurer son recyclage.

Nous testons également un service de location de matériel qui sera là aussi apporté directement sur le chantier. Une fonctionnalité « Retour » permettra la récupération des outils. Nous étudions enfin la livraison directement dans la voiture de notre client, c’est le concept du « in-car delivery ». L’avantage : la livraison peut se faire n’importe quand, sans aucune contrainte pour le professionnel. Mais je le souligne : nous n’avons recours qu’à des conducteurs en CDI, la précarité n’a pas sa place dans notre offre qui vise une planète plus propre, mais aussi solidaire et respectueuse de chacun.

Y-a-t-il un profil type pour ce type d’offre ?

Nous constatons des profils très différents. Les clients voient tout de suite l’intérêt de notre offre car on ne vend pas un service, on rend un service. Ce qui me semble important, c’est de s’adapter aux besoins et contraintes de nos clients, d’où une approche multicanale. Certains aiment passer dans leur agence, d’autres préfèrent un parcours 100 % numérique. Nous avons une réponse pour chacun. Ce qui est certain, c’est qu’une fois le service souscrit, nos clients ne reviennent pas en arrière. Et nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous avons créé une première lecture du dernier kilomètre par Rexel, mais notre proposition mérite d’être enrichie, nous pouvons encore gagner en efficacité.

Comment Rexel incite-t-il ses clients à favoriser des achats éco-responsables ?

Nous jouons un rôle important pour prescrire et avons la responsabilité de sensibiliser : nous devons informer sur la réglementation et faire bouger les lignes. Un bon moyen d’y parvenir est de mesurer l’impact environnemental de l’activité de nos clients pour leur fournir des éléments factuels. Nous avons, à ce titre, créé le « Carbon Tracker » de Rexel, qui permet de construire, en collaboration avec l’ADEME, un affichage environnemental des produits électriques. On va ainsi pouvoir proposer à nos clients d’agir sur leur bilan carbone et les récompenser de leurs efforts, sous forme d’avoir, ou de don à des associations. Nous défendons un acte d’achat éclairé et responsable.

Et s’agissant plus largement de vos efforts pour limiter l’impact environnemental de votre activité ?

Cet effort en direction de nos clients ne nous exonère évidemment pas de travailler sur notre propre activité et sur l’avenir des produits que nous distribuons. Nous militons en faveur de l’économie circulaire, qui permet d’allonger la durée de vie du produit, mais qui va aussi lui donner une seconde vie en le reconditionnant, en récupérant des matières ou en le transformant. De même, nous intervenons sur les déchets de chantier en partenariat avec BigBag’n Go. Le professionnel sort son BigBag sur le trottoir, BigBag’n Go va venir le récupérer avec des véhicules GNV, qui permettent une limitation des rejets de carbone, et assurer leur traçabilité pour éviter toute décharge sauvage. 

Quels sont les principales innovations ou défis à venir ?

L’inflation et la fragilité des chaînes d’approvisionnement, que nous parvenons néanmoins à préserver, démontrent qu’il faut être économe, savoir stocker l’énergie, faire le choix d’appareils économes en énergie. C’est une responsabilité environnementale, mais aussi du bon sens financier. Nous continuerons donc à nous engager pour offrir des services décarbonés à nos clients, pour mieux informer, pour distribuer des produits moins impactants pour la planète. Tout cela nécessite des investissements importants et une prise de conscience de tous nos partenaires. Cela ne va pas de soi. Ainsi en ce moment, il s’avère très compliqué de trouver des véhicules propres pour assurer les livraisons. Mais notre détermination reste intacte et nos engagements seront tenus. 

Rexel Expo 2022

Si l’expérience client et la proximité sont au cœur de la proposition de valeur de Rexel, l’agence en est l’un des piliers pour nombre de clients. En effet, parallèlement à l’essor du web, les points de contact physiques demeurent incontournables. C’est pourquoi Rexel a tiré le meilleur parti du digital pour imaginer un nouveau format d’agence, plus connectée. Les visiteurs ont ainsi pu découvrir les fonctionnalités de l’application dédiée, améliorant l’expérience sur site : sélection des produits choisis en rayon, guide de comparaison des produits, accès à des prix personnalisés en quelques clics… tout est fait pour faciliter le parcours des clients en agence et réduire les temps d’attente.

Les outils digitaux constituent également une réelle valeur ajoutée pour faciliter le métier des clients du Groupe. Le configurateur en ligne Volt@, par exemple, permet de déterminer le type de câble le plus adapté au besoin et à l’utilisation souhaitée. Il offre un gain de temps évident aux électriciens car il intègre critères de choix techniques, contraintes réglementaires, type de bâtiment visé et usages envisagés. Les visiteurs de Rexel Expo ont pu se familiariser avec cet outil et s’en approprier le fonctionnement sur le stand dédié.

Parce que la notion de service fait partie intégrante de l’expérience client, nos collaborateurs s’y engagent au quotidien. Découvrez en images et en un mot leur vision du service by Rexel.

Cette édition de Rexel Expo a également été l’occasion d’affirmer concrètement les engagements développement durable du Groupe.

Bertrand De Clermont Tonnerre, Directeur Développement Durable Groupe, s’exprime à ce sujet : 

Et pour finir, ce sont nos clients qui parlent le mieux de nous.